+38 095 34-000-32
+38 098 34-000-32
+38 093 34-000-32

l'Humate multi-complexe 10

120 грн.
  • Fabricante : AgroBio
  • Modelo : 03100
  • Disponibilidad : En almacén

Options disponibles

TENEUR EN SUBSTANCES DANS LA PRÉPARATION Humat multi-complexe 10 dans la solution de 1.1 g/cm3.

substance Quantité
1. acides humiques
64,9 g/l
2. acides fulviques
52,3 g/l
3. Р2О5
36,7 g/l
4. К2О
38,9 g/l
5. MgО
1,72 g/l
6. 3
7,1 g/l
7. Mn
1,04 g/l
8. B
0,93 g/l
9. Zn
1,04 g/l
10. Cu
0,7 g/l
11. Mo
0,46 g/l
12. Co
0,35 g/l

Avantages de l'engrais écologiquement sûr l'Humate multi-complexe 10 avant les autres préparations:

  • les matières premières de l'engrais sont basés sur l'humate de potassium de léonardite (les acides humiques, les acides fulviques contenant 10 macro et micro-éléments);
  • il n'y a pas de sels de ballast (les chlorures)
  • les éléments de l'engrais ont la forme chélatée;
  • l’application des engrais complexes est économiquement rentable (grâce à l'action complexe des éléments: phosphore, potassium, magnésium, soufre, manganèse, bore, zinc, cuivre, molybdène, cobalt);
  • les particules d'engrais de 100 microns ne bloquent pas les buses lorsqu'elles sont utilisées; n'exercent pas l'effet corrosif (dans le système d'irrigation et les pompes d'alimentation en liquide);
  • accroît l'efficacité de l'utilisation des engrais minéraux et des pesticides;
  • les éléments d'engrais contiennent des composés hydrosolubles, liquides, concentrés et à 100% disponibles pour la nutrition (les acides humiques et les substances avec des stimulanteurs de croissance).
  • le rendement des plantes augmente de 15 à 25% et des cultures légumières jusqu'à 40%;
  • accélère la similitude et l’énergie germinative des semences, l’enracinement des boutures et des plantes
  • accélère la croissance et le développement des plantes, augmente la période de fructification, réduit le temps de maturation;
  • peut être absorbé même à basses températures du sol;
  • augmente la teneur en vitamines, sucres dans les plantes, le pourcentage de gluten dans les cultures de graminées, le pourcentage de substances oléagineuses dans les cultures oléagineuses;
  • stimule l'activité du complexe microbiologique, ce qui conduit à l'enrichissement du sol avec des éléments nutritifs disponibles;
  • réduit la teneur en substances nocives (les nitrates) dans les organes des plantes;
  • augmente la résistance des plantes aux facteurs environnementaux défavorables;
  • réduit considérablement l'apport de métaux lourds et des radionucléides dans les plantes agricoles;
  • forme la résistance des plantes aux maladies (fongiques, virales, bactériennes);
  • augmente la résistance au gel;
  • augmente le rendement des produits agricoles.

L'humate multi-complexe 10  d'origine naturelle est une préparation la plus efficace et la plus économiquement rentable dans les conditions actuelles, de léonardite sur la base des acides humiques et fulviques avec le complexe des macro et micro-éléments correctement sélectionnés (le phosphore, le potassium, le magnésium, le soufre, le manganèse, le bore, le zinc, le cuivre, le molybdène, le cobalt) sous forme chélatée, fabriqué par AGRO.BIO.

Potassium (К2О - 38,9 g/l)
  • améliore la fertilité du sol;
  • participe activement aux processus de photosynthèse;
  • stimule les processus de turgescence dans la cellule (favorise le meilleur apport des substances aux organes des plantes);
  • régule la pression osmotique (la perméabilité, la régulation de l'eau), les processus de respiration (améliore le travail des stomates), la synthèse des glucides;
  • active le travail des enzymes;
  • favorise la croissance et le développement des racines, augmente le tallage des plantes, la taille des fruits, procure la résistance des cultures de graminées à la verse, contribue à l'épaississement des parois cellulaires, améliore le goût du fruit, prolonge la durée de conservation; augmente la teneur en sucres, en glucides (l'amidon), en vitamines (l'acide ascorbique);
  • augmente la teneur en sucre des rhizocarpées, l'accumulation de graisses dans les semences des cultures agricoles, la teneur en amidon dans les tubercules de pomme de terre;
  • augmente le rendement, renforce la résistance au gel, la résistance à l'hiver, augmente la résistance des plantes aux maladies (fongiques, virales), aux parasites, aux facteurs de stress (la sécheresse, le changement du régime de température).

Phosphore (Р2О5 - 36,7 g/l) est particulièrement important lors de la maturation des fruits des plantes et est surtout nécessaire pendant la formation de l'ovaire:

  • participe à tous les processus métaboliques (le photosynthèse, l’accélération de la croissance des organes (végétatifs et génératifs) et le développement de la plante (la croissance accélérée)), à la respiration, au métabolisme énergétique (les processus de la décomposition des protéines et leur transition vers les organes reproducteurs de la plante s'accélèrent);
  • participe à la création des membranes cellulaires, améliore les processus d'absorption d'eau (l'utilisation de l'eau par la plante diminue);
  • fait partie intégrante des composés organiques contenant du phosphore (AN (acides nucléiques) avec les protéines, à savoir les nucléoprotéides, etc.), des polyphosphates de nucléoside (ATP, AMP, ADP), des coenzymes - NADP, etc.;
  • participe à la transmission des propriétés héréditaires de l'organisme;
  • stimule l'intensité de la floraison des plantes agricoles (légumières, de fruits et de baies, céréalières);
  • augmente la résistance à l'hiver;
  • améliore la qualité et améliore le rendement même en cas de pénurie d'eau.

Soufre (SО3 - 7,1 g/l) fait partie intégrante des protéines, notamment le composant indispensable des acides aminés (cystine, cystéine, méthionine) et des phytohormones:

  • participe aux processus métaboliques (la biosynthèse des protéines, aux processus d'oxydoréduction, influe sur le fonctionnement de l'activité des enzymes hydrolytiques, sur la synthèse des glucides, augmente l'intensité de l'assimilation);
  • participe au processus de division cellulaire de l'organisme de la plante;
  • favorise la formation de la chlorophylle lors du transfert d'électrons par les protéines fer-soufre pendant la photosynthèse;
  • influe positivement sur la formation des bactéries des nodosités pendant la fixation de l'azote;
  • favorise la formation de jeunes tissus des feuilles, des organes génératifs (en particulier les semences);
  • fait partie des vitamines (la tianine, la biotine, le groupe B);
  • améliore la nutrition en macro et macro-éléments (l'azote, le phosphore, le potassium, le calcium, le magnésium, le bore, le cuivre, le zinc et le molybdène);
  • augmente la résistance des plantes aux parasites, aux facteurs de stress (la sécheresse, le changement du régime de température) et influe sur la récolte des cultures agricoles.

Magnésium (MgО - 1,72 g/l) est un élément indispensable du processus de photosynthèse et est nécessaire pour la formation de la structure de la molécule de la chlorophylle (10% du magnésium du total) et constitue un élément important de la nutrition des plantes (en particulier dans les jeunes parties) pendant le floraison, la fructification et la maturation des semences:

  • accumule de l'énergie (est le composant essentiel de la masse verte des feuilles);
  • accélère les processus enzymatiques, la formation de glucides;
  • fait partie intégrante des ribosomes qui participent au processus de biosynthèse des protéines;
  • accélère la croissance du système racinaire des plantes, accélère l'absorption des nutriments du sol (en particulier l'azote);
  • catalyse la synthèse des adénosines triphosphates à partir de la nucléoside diphosphate
  • a une grande mobilité dans les organes des cultures agricoles (l'utilisation répétée de l'élément par la plante (passe des vieilles feuilles aux jeunes feuille après la floraison des semences);
  • interagit avec de tels éléments (le potassium, le calcium, le sodium).

Manganèse (Mn - 1,04 g/l):

  • peut être rapidement absorbé par la plante, se déplacer dans les organes et réguler l’apport des autres éléments;
  • influe sur les processus de croissance, les changements des l'activité micro-biologique, la teneur en matière organique dans les cultures agricoles;
  • augmente la résistance des plantes aux facteurs défavorables;
  • améliore la fructification;
  • participe activement aux processus de:
  • photosynthèse (le transfert d'électrons - grâce à la capacité de changer la valence et d’accumuler la chlorophylle, la formation des sucres, des vitamines - de l’acide ascorbique);
  • respiration (la diminution de la transpiration et le renforcement de la capacité de régulation de l'eau, le déplacement du phosphore des organes végétatifs inférieurs aux organes reproducteurs supérieurs);
  • métabolisme (le métabolisme des glucides, la biosynthèse des protéines-acides aminés, polypeptides, des protéines multifractionelles, etc.);
  • fait partie des 10 groupes d'enzymes actives (l'arginase, la phosphotransférase, etc.) dans les réactions d'oxidation-réduction.

Bore (B - 0,93 g/l) est particulièrement important dans la nutrition et la reproduction des plantes:

  • participe aux processus métaboliques (la synthèse des glucides, de biosynthèse des protéines - la synthèse des acides nucléiques (ADN, ARN), de photosynthèse (active la formation de la chlorophylle, l’assimilation du CO2), des phytohormones, le transport des sucres);
  • agit en tant que régulateur lors de l'utilisation des stimulateurs et d'inhibiteurs pour la croissance et le développement des cultures agricoles;
  • renforce la formation de bactéries des nodosités fixatrices d'azote;
  • active l'activité des enzymes, effectue la distribution des substances de croissance, de la substance ascorbique à partir des feuilles, des racines aux organes reproducteurs;
  • participe à la formation des parois de la cellule, la structure des tissus, aux processus de division cellulaire;
  • accélère les processus de floraison, de formation de semences, contribue aux processus de fécondation et augmente la productivité des semences;
  • augmente la résistance des plantes aux maladies, mais il n'est pas capable de se redistribuer entre les organes de la plante.

Zinc (Zn - 1,04 g/l):

  • influe sur les processus d'oxydo-réduction dans son organisme de la plante;
  • participe à la synthèse de l’hormone de croissance (de l’auxine), à la formation de l'ATP, de la chlorophylle, des éléments nutritifs minéraux, à la division cellulaire, à la formation des mitochondries;
  • accélère le processus de biosynthèse des protéines (les acides aminés);
  • agit comme un composant de 40 enzymes respiratoires;
  • augmente la teneur en acide ascorbique, en matières sèches;
  • influe sur les processus (de nutrition, de transport des substances), la perméabilité des membranes;
  • accélère le taux de croissance et de développement, renforce les processus dans les organes reproducteurs (pendant la fécondation);
  • augmente la résistance des plantes aux maladies, à la sécheresse, à la chaleur, au gel;
  • contribue à l'assimilation du cuivre, du bore, à la réduction des éléments dans le sol, tels que le fer, le potassium, le manganèse, le plomb, le cadmium et régule l'échange du phosphore.

Cuivre (Cu - 0,7 g/l) fait partie des enzymes (la polyphénol-oxydase, la рlastocyanine, le superoxyde dismutase, la cytochrome oxidase, la diamine oxydase) et du complexe des substances organiques:

  • exerce les fonctions vitales pour le métabolisme (la biosynthèse des protéines, des glucides, le métabolisme des protéines des parois cellulaires, etc.);
  • augmente l'intensité des processus de photosynthèse, de respiration, le fonctionnement du tissu conducteur (xylème);
  • participe à la récupération, à la fixation de l'azote;
  • influe sur la formation de l'ADN, l'ARN, la croissance et le développement des organes (reproducteurs) des plantes;
  • favorise l'accumulation des nutriments (des protéines dans les cultures céréalières, de l'amidon dans les tubercules de pomme de terre, du sucre dans les rhizocarpées, des graisses dans les cultures oléagineuses, de l'acide ascorbique et des sucres dans les cultures de fruits et de baies);
  • augmente le rendement;
  • renforce la résistance au gel, à la sécheresse, et contribue à la formation de la résistance des cultures de graminées à la verse, augmente la résistance des plantes aux facteurs de stress (la sécheresse, le changement du régime de température), aux maladies (fongiques, virales).

Molybdène (Mo - 0,46 g/l):

  • joue un rôle important dans les processus de croissance, le développement de la plante et est le composant de nombreuses enzymes, notamment de l’enzyme spécifique (nitrate-réductase), qui contribue à la restauration des nitrates dans les cultures agricoles;
  • participe aux processus enzymatiques lors du transport d'électrons, au métabolisme de l'azote (les enzymes de nitrogénase (la multienzyme), de nitrate-réductase);
  • accélère la synthèse des protéines, des acides aminés, des amides;
  • interagit avec les éléments: potassium, magnésium, phosphore, manganèse, cuivre, fer, cobalt;
  • augmente la quantité de chlorophylle dans les feuilles et contribue à l'intensité des processus de photosynthèse, de respiration, de synthèse des vitamines, des acides nucléiques;
  • renforce la capacité de fixation de l'azote dans les cultures légumineuses par les bactéries des nodosités.
  • améliore la nutrition en calcium;
  • contribue à augmenter la résistance au gel et la résistance à la sécheresse;
  • provoque la réaction protectrice contre l'effet toxique de l'aluminium.

Cobalt (Co - 0,35 g/l) fait partie intégrante de la vitamine B12:

  • influe positivement sur la formation de bactéries des nodosités fixatrices d'azote dans les cultures légumineuses;
  • améliore la croissance et le développement des plantes par l'intermédiaire de l'interaction des hormones de la cellule lors du métabolisme de l'auxine;
  • participe aux réactions d'oxydation-réduction, à la photosynthèse (augmente la quantité de chlorophylle), à la synthèse des acides nucléiques, contribue à la l'intensité des processus de respiration, à la formation de glucides, de graisses, de sucres, de vitamines (acide ascorbique) dans les plantes, active les enzymes (notamment la nitrate réductase);
  • accélère le développement des organes végétatifs;
  • favorise la floraison (peut s'accumuler dans le pollen);
  • forme la résistance au froid et à la chaleur (augmente la teneur totale en eau);
  • augmente la résistance des cultures de graminées aux facteurs de stress, aux maladies (la résistance à la verse);
  • augmente le rendement;
  • améliore la qualité des produits cultivés;
  • contribue à la meilleure assimilation de l'azote, du potassium, du phosphore, du magnésium du sol et limite l'apport de métaux lourds aux organes des plantes agricoles.

Технологія застосування та норми внесення Мультикомплекс гумат 10

Мультикомплекс гумат +10 підходить як для внесення методом фертигації, в тому числі через системи крапельного зрошення, так і для внесення по- листу.

При внесенні через системи крапельного поливу рослини підживлюють відразу після пересадки, перед цвітінням і відразу після формування зав'язі. Особливо ефективні підживлення препаратом на високому агрофоні.

Тривало квітучі культури, такі, як томати, підгодовують додатково через 2 тижні до тих пір, поки триває цвітіння. Норма внесення 30-100 л препарату на гектар за вегетацію.

<з> Для зернових колосових культур при інтенсивній технології вирощування проводять три підживлення - навесні, відразу після відновлення вегетації (для ярих - початок кущіння), під час початку виходу в трубку та під час колосіння.

Оптимальний термін позакореневих підживлень картоплі - перед першим підгортанням, і на початку цвітіння рослини.

При проведенні позакореневих підживлень вносять на гектар 1-2 л препарату. Для зернових та технічних культур, картоплі і томатів препарат розчиняють в 300 л води. Для плодових - у 800-1000 л води.

Для протруювання насіння і бульб на тонну посадкового матеріалу витрачають 1,3 л препарату.

Мультикомплекс гумат +10 може поєднуватися в бакових сумішах з карбамідом. Змішування з пестицидами вимагає попереднього тестування. Неприпустимо змішування препарату в одному баку з кальцієвими добривами і пестицидами, які мають у своєму складу мідь.

L'humate contribue à éliminer les produits chimiques toxiques et des nitrates des plantes et de leurs fruits. L'humate multi-complexe 10 est un engrais organique complexe, liquide et concentré, un stimulateur de croissance pour les plantes agricoles, qui est écologiquement sûr, SANS BALLAST de LÉONARDITE sur la base de l'humate de potassium (acides humiques – 64.9 g/l, acides fulviques – 52.3 g/l) contenant du phosphore, du potassium, du magnésium, du soufre, du manganèse, du bore, du zinc, du cuivre, du molybdène et du cobalt, fabriqué par AGRO.BIO


Donnez votre avis

Attention : le HTML n’est pas transcrit !
    Mauvais           Bon